Ces photos ont été prises entre 1965 et 1975.

La photographie de guerre a un côté terrifiant et fascinant. Terrifiant car il s’agit avant tout de folie et de souffrance. Fascinant car les reporters se dressent en plein cœur du conflit pour alerter l’opinion en prenant des risques parfois inconsidérés. Vous reconnaîtrez dans le tas quelques prix Pulitzer.

Plus d’infos (en anglais) ici.