Ce jeune britannique a la capacité extraordinaire de mémoriser un nombre incalculable de détails et de les retranscrire fidèlement par le dessin.

Stephen Wiltshire a trois ans lorsque les médecins diagnostiquent son autisme. Son père meurt la même année. Il commence à dessiner à l’âge de cinq ans. Encouragé par ses professeurs, il peut apprendre à parler et développe peu à peu son talent pour le dessin et son sens aigu de la perspective.

En 1987, la BBC lui consacre un documentaire. La même année, une série appelée simplement Drawings est publiée. Par la suite, ses publications se multiplient. Son troisième ouvrage Floating cities (1991), devient best-seller en Grande-Bretagne. Il sort  diplomé de la City and Guilds of London Art School en 1998.

En Mai 2005, après un court passage en hélicoptère au-dessus de la  capitale nipponne, Stephen reproduit une partie de Tokyo sur un canevas de 10 mètres de large en seulement sept jours. S’en suivent des reproductions de Rome (voir la vidéo ci-dessous), Hong Kong, Francfort, Madrid, Dubai, Jerusalem et Londres.

En 2006, il reçoit l’excellentissime ordre de l’Empire britannique pour services rendus à l’Art et ouvre sa gallerie à la Royal Opera Arcade, à Londres.

En 2009, il cloture sa série de reproductions en dessinant la ville de New York.