Voici une jeune photographe étonnante qui pratique l’auto-portrait avec une sensualité et une aisance rares.

Dans la lignée de Rebekka Guðleifsdóttir, dont le style introspectif est assez proche, Yulia Gorodinski demeure son propre sujet sur des clichés délavés et nostalgiques, dégageant une certaine nonchalance souvent teintée de mélancolie.

Pour en voir plus :

http://yuliagorodinski.tumblr.com/