Avant de devenir le cinéaste talentueux que l’on connaît, le jeune homme effectue une série de photos pour le bimensuel américain Look Magazine. Il est âgé d’à peine 20 ans.

En capturant ces images de l’Amérique d’après-guerre ou du Portugal, Stanley Kubrick apprend les rudiments de l’éclairage et de la composition. En 1948, il est déjà cinéaste. Il quittera la revue 4 ans plus tard pour ne se consacrer qu’au cinéma.

Une exposition itinérante lui est consacrée au Palais Cavalli-Franchetti de Venise. Elle se rendra ensuite à New York, Lugano et Lisbonne.

Source : DOMINIQUE POIRET pour Liberation.fr